Contexte PAD (haute résolution)

éwé

Le PAD est un programme conjoint de l’Etat togolais et de la République Fédérale d’Allemagne financé par la Coopération Financière (KFW), l’Etat togolais et les communes bénéficiaires.

La première phase du  PAD a démarré en 2014 et concerne trois communes pilotes (Kpalimé, Tsévié et Sokodé). Dans sa seconde phase démarrée en 2017, cinq communes (Dapaong, Kara, Sotouboua, Atakpamé et Aného) ont été ajoutées.

Au total les huit communes en sont bénéficiaires pour un financement de 20 millions d’Euros.

Objectif global :

Les villes secondaires ciblées sont renforcées comme pôles de croissance à travers la promotion des circuits économiques, particulièrement par l’utilisation pérenne des infrastructures fournies ou réhabilitées, et la gouvernance locale est améliorée.

Principales composantes du PAD :

Composante 1: Les infrastructures économiques sont réhabilitées et /ou étendues.

Composante 2: Le personnel des communes a été formé en gestion et maintenance des infrastructures communales.

Composante 3: Le système informatisé de suivi-évaluation par les citoyens est opérationnel, utile et accessible aux groupes vulnérables (jeunes, femmes, handicapés).

Le Programme d’Appui à la Décentralisation intervient dans huit communes togolaises avec des projets suivants :

Carte de la planification des infrastructures du PAD
17 planifications d’infrastructures dans 8 préfectures

Aného:

  1. Le grand projet dans la commune Lacs 1 c’est la réhabilitation de l’infrastructure  marchande existante et l’assainissement du Grand marché de LAGBONOU (marché de détails du mardi). Le PAD vise à l’agrandissement de l’infrastructure existante en construisant des nouvelles places pour les marchandes et marchands.  

  2. Le petit projet dans la commune de Lacs 1 c’est la nouvelle construction des boutiques dans le quartier Yesuvito. Dix boutiques au rez-de-chaussée, un bloc WC, une cage l’escalier et un espace pour l’extension avec restaurant et supermarché seront mis en œuvre.

Tsévié :

  1. Dans la commune de Zio 1, l’achèvement et la construction des bâtiments supplémentaires au nouveau marché est en exécution. Le nouveau marché offrira de l’espace pour un grand nombre de commerçants dans de nouvelles halles un bâtiment pour poste de police et administration, un bloc sanitaire, l’aménagement de baraques classiques en bois et contreplaqué etc. Le pavage de toutes les voies de circulation au marché est en cours pour assurer l’assainissement et, par conséquent l’entretien professionnel du marché. Tout le marché sera clôturé.

  2. Le petit projet à Zio 1 c’est la construction et la réhabilitation de la salle des fêtes du Relais de la ville de Tsévié avec  une salle polyvalente couverte. La salle offrira 400 places, une scène équipée, des loges-vestiaires pour des artistes, un magasin, une régie et un bloc de sanitaires.

Kpalimé :

  1. Le grand projet dans la commune Kloto 1 c’est la réhabilitation de l’infrastructure  marchande existante et l’assainissement du Grand marché Château. Le PAD vise à l’agrandissement de l’infrastructure avec  des petites halles, des restaurants, des magasins de stockage, un bâtiment pour la police et infirmerie, de l’éclairage public etc. En plus, un bloc pour les grossistes et la clôture entière de tout l’envergure du marché sont sous construction.

  2. Le petit projet c’est la construction d’une nouvelle salle polyvalente avec resto-cafétéria. Un hall est planifié qui aura les fonctions de restaurant, bar ou de salle de spectacle avec une scène réversible (permet petits et grands spectacles). En plus il y aura des loges-vestiaires pour des artistes, un magasin et une cuisine.

Atakpamé:

  1. La construction d’un ensemble à vocation commerciale contigu à la gare routière c’est un de grands projets à Ogou 1. L’approche topo et urba sera prise en comptes  y compris des  rampes, des escaliers, des stationnements etc.

  2. Le deuxième grand projet à Ogou 1 c’est la nouvelle construction de l’infrastructure marchande dans le petit marché d’AGBONOU. Il s’agit d’un projet prioritaire qui nécessite des garanties d’exploitation du site. Le PAD vise à mettre en œuvre le projet avec une approche socio-économique spatiale et climatique

  3. Le PAD supporte la commune d’Ogou 1 pour l’agrandissement du grand marché d’AGBONOU avec la construction des boutiques supplémentaires. A travers du petit projet dans le cadre du PAD un bloc de 10 boutiques d’une superficie de 16 m² et un bloc de 6 boutiques d’une superficie de 16 m² sont planifiés. En plus, deux sanitaires de deux cabines (un pour chaque bloc) sont dans la phase de planification.

Sotouboua :

  1. Le grand projet dans la commune Sotouboua 1 c’est la réhabilitation de l’infrastructure  marchande existante et l’assainissement du Grand marché de LAGBONOU (marché de détails du mardi). Le PAD vise à l’agrandissement de l’infrastructure existante en construisant des nouvelles places pour les marchandes et marchands. Il sera indispensable de traiter l’évacuation des eaux de pluie et le pavage du site pour limiter des ravinements. La phase de la planification examine la sécurisation par clôture, des magasins supplémentaires une zone de parking et un espace pour le déchargement.

  2. Pour le petit projet dans le cadre du PAD la commune de Sotouboua 1 s’engage à la réhabilitation et l’extension du centre culturel de la ville de Sotouboua avec un restaurant-buvette contigu. La salle polyvalente couvrira de 300 places dotées de chaises et de sonorisation. Il y aura une scène et des loges, un bloc sanitaire et des vestiaires. En plus, le projet prévoit un bar à l’entrée du centre culturel.

Sokodé :

  1. A Tchaoudjo 1, le marché central est sous construction depuis décembre 2018 avec des hangars simples, des petites halles, un bâtiment qui offre 100 boutiques et un bâtiment commercial annexé. L’analyse sur l’avenir de l’ancien bâtiment est en cours. Le nouveau marché central aura un système d’assainissement moderne avec des cunettes et des regards et avec la construction d’un grand collecteur qui passe par tout le quartier voisin pour convoyer les eaux pluviales du site à l’exutoire.

  2. Pour le petit projet, la mairie de Tchaoudjo 1 a opté pour une salle des fêtes polyvalente sur le site de la mairie. C’est salle peut héberger des ateliers et des conférences.  La planification a déjà commencé avec des plans architecturaux.

Kara :

  1. Le grand projet à Kozah 1 sera exécuté dans le cadre de la construction d’un bâtiment d’état civil pour la mairie et une salle polyvalente. Le grand projet peut compter sur un vaste terrain sur le terrain de la mairie. Les planifications pour cette mise en œuvre sont avancées.

  2. C’est à la réhabilitation du petit marché périphérique de Wakada qui a été sélectionné par la mairie de Kozah 1. Il s’agit de la construction des boutiques, de la clôture, de l réhabilitation des hangars, la construction d’un bloc sanitaire et l’assainissement.

Dapaong :

  1. Le grand projet à Tône 1 c’est la construction de l’infrastructure complémentaire et assainissement du marché central. La planification est en cours et vise à un concept marchand moderne pour atténuer la situation actuelle au marché central. Par conséquent le PAD travaille en étroite collaboration avec un bureau d’études pour intégrer tous les aspects importants.

  2. Le petit projet a planifié la construction de 10 boutiques et d’un bloc sanitaires sur l’espace nord-est de l’enceinte de la mairie. Il y aura un local pour des déchets et l’aménagement extérieur  des boutiques.


Informations dans les langues locales: